Benjamin
Just

Eden oasis

Installation de sculptures réalisées en duo avec Anaïs HAY

Que reste-il de ce littoral féerique et de son ambiance de fête ?

Après l'été ; là où la culture des estivants a flirté avec la nature, il ne reste que des fragments. Un paysage en état de ruine, bancale et grignoté de l’intérieur. Ces palmiers sont les vestiges mais ils sont eux aussi attaqués. En plus de l’homme, le paysandisia archon fait sa place.